LE CORPS HUMAIN, COMMENT ÇA MARCHE ?

23.01.2018

1er article de la série "Le corps humain, comment ça marche ?" par Franck Pamart.

  • Quelques généralités sur nos muscles :



Les cellule de nos muscles ont 4 propriétés fondamentales :
 

  1. Elles sont excitables puisqu’elles sont capables de réagir de manière spécifique à un stimulus.

  2. Elles sont contractiles puisqu’elles peuvent se raccourcir.

  3. Elles sont élastiques puisqu’elles reprennent complètement leur forme originale après avoir été déformées.

  4. Elles possèdent une certaine tonicité puisqu’elles sont soumises en permanence à un état de tension de base : le tonus musculaire.

     

  • Notre corps comprend 3 catégories de muscles :


Les muscles viscéraux lisses :

Ils constituent la paroi interne de bon nombre de nos organes (estomac, intestins, vaisseaux sanguins, utérus, vessie, bronches…). et sont indispensables à la réalisation de nombreuses grandes fonctions de l’organisme telles que la respiration, la circulation sanguine, la digestion, l’élimination, la thermorégulation…). 

Leur contraction n’est pas commandée par notre volonté ; ils sont placée sous le contrôle du système neurovégétatif autonome (orthosympathique et parasympathique) , chargé de réguler les fonctions automatiques de l’organisme par l’intermédiaire de neurotransmetteurs: l’Acétylcholine, l’adrénaline et la Noradrénaline .


Le muscle strié cardiaque ou myocarde :


Il est constitué  de cellules musculaires dont la contraction rytmique et automatique n’obéit pas non plus à notre volonté.

On peut considérer ce muscle comme une pompe chargé, grâce à ses contractions,  de faire circuler en permanence le sang dans nos vaisseaux afin qu’il apporte à nos cellules l’Oxygène et les nutriments nécessaires à leur fonctionnement et qu’en soient éliminés le dioxyde de Carbone et les déchets résultant de leur activité.

Le coeur est sous la dépendance de 2 systèmes nerveux :

l’un, autonome,  qui lui est propre, et qui génère les contractions cardiaques même lorsque le cœur est isolé de l’organisme,

l’autre, le système neurovégétatif, qui adapte et régule les contractions du cœur en fonction des besoins de l’organisme.


Les muscles striés squelettiques :


Ils sont composés d’un corps charnu de forme et de dimensions variables prolongé à chacune de ses extrémités par un ou plusieurs tendons s’attachant aux os.

Leur contraction placée sous le contrôle du système nerveux central (cerveau, cervelet, tronc cérébral et moelle épinière) permet les mouvements du squelette autour des articulations : ils sont responsables de la motricité volontaire.

Le corps charnu du muscle squelettique est composé de cellules musculaires regroupées en faisceaux entourés de tissu conjonctif support des éléments nerveux et vasculaires nécessaires à leur fonctionnement.

Les tendons qui s’insèrent sur les os sont également composés de tissu conjonctif dont la grande résistance provient des fibres de collagène qu’ils contiennent.

 

 

 

Please reload

COURIR EN LIVRADOIS FOREZ
GYMNASE HENRI JOUBERT
8 RUE PIERRE DE COUBERTIN
63600 AMBERT
  • Facebook - Black Circle